Mon Yankee de Noël

 

Le 25 décembre 2010, je tombe sur une annonce parue depuis près d'une semaine. Compte tenu de l'heure tardive, j'attends le lendemain pour contacter le vendeur en pensant que la voiture est déjà vendue. Il s'agit quand même d'un Europa 84 équipé d'un bel ECM, le tout dans un état visiblement très correct. En fait, personne ne l'avais remarquée... Pour un prix très rond, un Yankee de plus, sans pourtant les rechercher.

 

L'année suivante, enfin une semaine plus tard, je reçois le très (trop) gros carton.

 

Mon cadeau de Noël
Mon cadeau de Noël
Un Europa 84 avec ses 4 pneus neufs
Un Europa 84 avec ses 4 pneus neufs

 

Voici l'ECM. J'en avais déjà eu entre les mains mais pas dans cette version avec la culasse anodisée en noir.

 

Le châssis est assez rayé:

 

Et même enfoncé:

 

Le tour du propriétaire dans le détail:

 

Je commence par enlever le moteur et la platine radio

 

Visiblement, la voiture n'a pas été nettoyée suite à sa dernière sortie il y a quelques années:

De la paille du sud-ouest, millésimée 1984
De la paille du sud-ouest, millésimée 1984
La couronne a perdu sa virginité
La couronne a perdu sa virginité
Une des traverses a été coupée par l'ancien propriétaire: elle sera remplacée par une neuve
Une des traverses a été coupée par l'ancien propriétaire: elle sera remplacée par une neuve

 

Si vous n'êtes pas à votre premier sujet lu sur ce site, et bien vous devez vous douter de ce qui attend ce Yankee: la douche au Surfex. On y va sans complexe, ça ne fera que du bien:

 

Je démonte ensuite les trains avant et arrière. Ils sont chargés d'un graisse difficile à enlever, même avec le Surfex. Par ailleurs il manquait quelques vis de fixation des triangles:

 

Les pièces sont ensuite nettoyée une par une, les coques de diff passées au polish métal. Voici quelques "avant/après", entre après la douche et après ce nettoyage appronfondi:

Quelques pièces "centrales" prêtes à être remontées
Quelques pièces "centrales" prêtes à être remontées

 

Début de mise en place de la transmission après nettoyage. Il y a plus de bras de suspension arrières que nécessaires puisque certains sont remplacés par des neufs. A noter, les cardans goupillés qui remplacent avec bonheur les cardans à six pans des Yankee 84, pièces qui s'usaient très rapidement, voire sortaient facilement des noix de cardan (j'ai malheureusement connu le Yankee 84...). Après montage sur le châssis, les pièces nylon subiront un petit traitement rénovateur.

Ensuite, une étape litigieuse. Je devais faire réanodiser le châssis avec un ou deux autres. J'avais trouvé une entreprise spécialisée. Dans les pièces concernées, il devait y avoir une copie de châssis de Yankee 82... qui n'a jamais vue le jour. J'ai finalement abandonné ce projet et je me suis contenté d'une peinture. J'ai dû préalablement redresser l'avant du châssis qui n'était plus très "orthodoxe". Voici les étapes de l'opération:

Le châssis au départ
Le châssis au départ
Ponçage du châssis de manière superficielle
Ponçage du châssis de manière superficielle
Peinture dite "primaire" avant la peinture définitive
Peinture dite "primaire" avant la peinture définitive

 

Et voici le châssis peint après remontage du train arrière et du bloc de transmission centrale:

 

Assemblage du train avant avec des supports d'amortisseurs neufs:

 

Remontage du bloc de train avant et de la plaque de support moteur après son ponçage/polissage (photo avant travail puis montée):

 

Enfin, il convient de commencer à s'occuper de l'ECM. Je ne vais le laisser dans cet état. Je commence donc par un petit nettoyage externe après le premier nettoyage monté sur le châssis. Ensuite, il y a aura une dernière phase de nettoyage, après démontage, pièce par pièce. Voici comment ça se passe chez moi et ce que ça donne:

 

Ensuite démontage de l'ensemble du bloc. Originalité de l'ECM avec quelques autres moteurs (HB Grabd Prix et je crois OPS Monza dont j'ai des exemplaires mais qui n'ont pas eu besoin d'être démontés...) le haut du carter est en deux pièces:

 

L'âme du moteur est tantôt verte, tantôt orange... Mais sont état est correct. L'intérieur va donc passer au Surfex pour liquéfier les restes d'huile durcie et nettoyer les roulements. Ensuite, grosse lubrification avant remontage:

 

Remontage du moteur:

 

Voici l'arceau avant un petit nettoyage:

 

Après nettoyage et pose de l'arceau, voici où j'en suis. Le moteur et le réservoir restent à installer, de nouvelles jantes ont pris place avec les pneus neufs livrés avec la voiture et une platine radio neuve a pris place (coup de chance d'en trouver une):

 

Quelques coups de tournevis et de clé allen plus tard:

 

Voici le "shooting" final. Il n'y a pas de carrosserie... J'en ai vendue une neuve il y a un an. Dommage... Mais j'ai quand même monté un aileron neuf!

 

 

A4roues

 

 

Si vous souhaitez faire un commentaire, c'est ici.

 

 

Si vous souhaitez me contacter, c'est ici.