TFG 3000 de Sodimo/Mémo

Voici une des rares voitures de piste françaises.  Cette voiture a été conçue en 1979 par Fernand Grandlin, le "G" de TFG. Le T et le F correspondaient respectivement à M Thonnier et Fournier. tLa réalisation s'est faite dans des conditions très très artisanales dans un petit village, dans un hangar à proximité d'une ferme, à Saint Vit près de Besançon. Son concepteur Fernand Grandlin, y a pris ses quartiers pendant quelques mois, mais n'avait pas de formation en usinage mais il s'en est très bien sorti vu la qualité de la voiture. Avant d'arriver à ce résultat, il y eut néanmoins pas mal de ratés côté usinage, voire de la casse au niveau des machines-outils pas toujours bien paramétrés par des gens pourtant plus qualifiés que Fernand (je n'ai pas très bien assimilé toutes les notions en matière de résistance des matériaux qu'il m'a expliquées!).

 

Bien que son concepteur ne resta dans l'équipe que moins d'un an, cette voiture fut un succès et elle représenta même la France lors de Championnats du Monde (Indianapolis en 1981 avec JM Talbot et je pense aussi Genève en 1979). Comme les autres "planches", elle a su évoluer ensuite avec l'apparition d'un train avant oscillant et d'un différentiel. Dans les autres créations de cette marque, il y eu le carburateur à tiroir visible de celle présentée ainsi que des carrosseries dites "incassables". En cas de choc, ces dernières devaient reprendre leur forme. Mais le problème venait de la peinture qui adhérait difficilement dessus...

 

Je parle en connaissance de cette voiture car j'ai réalisé ma première course en voiture de piste sur ce modèle, du moins la version évoluée avec différentiel et train oscillant (souvenir particulier car j'avais explosé le châssis la veille contre un trottoir suite à une panne radio). Par ailleurs, j'ai connu Fernand Grandlin comme compétiteur dans ma région et j'ai pu le rencontrer juste avant de remettre en état cette voiture.

Le modèle présenté a été vendu sous la marque Hegi qui l'importait dans certains pays européens comme les Pays Bas ou l'Allemagne. Voici la voiture à son arrivée:

Support de servo en... bois!
Support de servo en... bois!

Dans les détails qui ne se voient pas sur les photos, le ressort du bouchon de réservoir est détaché. Solution pour le rattraper au fond du réservoir: utiliser un ressort d'échappement pour l'attraper et le tirer dans le goulot.

 

Opportunément, j'ai pu trouver quelques pièces neuves pour restaurer cette voiture: un châssis, un pod et embrayage d'abord. Puis Fernand Grandlin avait quelques restes: des plots de fixations d'aileron en meilleur état que ceux de la voiture.

 

Après un rapide nettoyage, la voiture est remontée sur le châssis neuf:

 

Puis fixation d'un pod neuf:

 

Les jantes ont subi un gros nettoyage et les pneus ont été enlevés sans difficulté (neoprène):

 

Voici le volant d'embrayage neuf, comme la cloche, qui sera installé ainsi qu'une paire de pneus PB:

 

Côté moteur, j'ai un OPS qui traine et ça tombe bien puisque les supports de moteur et le volant sont prévus pour ce moteur. Sauf que le vilebrequin est trop court et que je dois en changer:

 

Et pour cet OPS, je voulais trouver un carburateur Mémo. Il fallait vraiment le trouver dans une petite annonce sur une VCS qui sera prochainement restaurée, regardez:

 

Après polissage à la laine d'acier du réservoir, le moteur est remonté avec le carburateur Mémo et le pot "gamelle" nettoyé. Idem pour le parechoc brossé au Surfex tandis que les supports d'aileron ont été changés. Voici le shooting final:

 

 

 

Un bonus: un article d'époque sur l'essai de cette voiture dans sa version évoluée avec train avant oscillant et différentiel:

Le même document en version PDF:
memo 3000 hd.pdf
Document Adobe Acrobat 4.3 MB

 

 

 

A4roues

 

 

Si vous souhaitez faire un commentaire, c'est ici.

 

 

Si vous souhaitez me contacter, c'est ici.